Les chiffres du mécénat français en 2020

Vous avez envie de lancer une stratégie de mécénat et aimeriez avoir un aperçu des chiffres de cette tendance ? Suivez le chemin de plusieurs dizaines de milliers d’entreprises françaises qui ont sauté le pas du mécénat. Qui sont les mécènes français ? Combien une entreprise dépense-t-elle dans son mécénat ? Pourquoi le mécénat est-il vital pour la vie des associations françaises ? Trouvez ici toutes les réponses à vos questions sur les chiffres du mécénat français en 2020. 

Le mécénat : connu au bataillon !

Et oui : environ 85 % des français disent connaître le mécénat ! Et cela va même plus loin, puisque plus de 60 % des habitants de l’hexagone considèrent qu’à l’heure actuelle, c’est un mode de soutien important dans le contexte socio-économique dans lequel nous évoluons. Autre chiffre important : plus de la moitié des français accordent leur confiance aux mécènes dans leur désir de soutenir des projets d’intérêt général. Des chiffres globalement encourageants pour l’avenir du mécénat en France !

Petites ou grandes entreprises ?

Le fait que le mécénat soit surtout pratiqué par les grands groupes, c’est une idée reçue ! Si cela a pu être vrai par le passé, c’est une réalité aujourd’hui dépassée. En effet, de plus en plus de TPE et de PME sont présentes parmi les 75 000 entreprises mécènes en France. Plus de 60 % des entreprises mécènes en France sont des TPE. Près d’un quart des entreprises de 20 salariés et plus pratiquent le mécénat. 

Si l’on a ce préjugé, c’est surtout que le montant alloué aux dons dans le cadre du mécénat est bien entendu plus élevé dans une grande entreprise. La visibilité des campagnes de mécénat de celles-ci est également beaucoup plus importante. Petite, moyenne ou grande entreprise, faites grossir les chiffres du mécénat en France !

Quels projets sont soutenus par le mécénat ?

En France, plus de 3,5 milliards d’euros sont consacrés chaque année au mécénat. Globalement, les domaines les plus soutenus par ces actions sont ceux du social, de la culture et de l’éducation. La majorité des projets soutenus par le mécénat s’inscrivent à l’échelle locale ou régionale. 

Les grandes entreprises du CAC 40 se démarquent de la tendance. De par leur forte implication à l’étranger, consacrent en grande partie leur stratégie de mécénat à la solidarité international et à la recherche. 

Quelle forme de mécénat est la plus répandue ?

Financier, en nature ou de compétences: les formes du mécénat peuvent être variées. En pratique, le mécénat financier est le plus pratiqué puisqu’il concerne plus de 90 % des entreprises. On peut noter une tendance à la hausse du mécénat en nature et du mécénat de compétences, même si les budgets qui leur sont alloués restent plus faibles que celui de leur grand frère, le mécénat financier. 

Perception du mécénat par les français

C’est un fait : plus de la moitié des français pensent que les enjeux d’image et la réduction fiscale seraient les moteurs des entreprises pour investir dans des actions de mécénat. Cependant, ils sont tout de même plus de 80 % à avoir une bonne image des entreprises mécènes. 70 % d’entre eux souhaitent par ailleurs que le soutien des entreprises à des projets par le mécénat augmente. En résumé, si les français sont conscients des enjeux et des avantages que le mécénat représente pour les entreprise, ils considèrent toutefois que cette stratégie est utile pour la société.

Sources : http://admical.org/https://www.associatheque.fr/ 

dav

Camille Rosa

Rédactrice Web SEO

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *