Devenez mécène : le guide étape par étape

Les entreprises d’aujourd’hui, petites comme transnationales, sont de plus en plus nombreuses à afficher leur soutien à des projets via des actions de mécénat. Vous aussi, vous souhaitez mettre en place une stratégie de mécénat dans votre entreprise, mais vous ne savez pas par où commencer. On vous explique dans ce guide en quelques minutes comment devenir mécène. Pas de panique, c’est très simple ! Découvrez les étapes d’une stratégie de mécénat à la lumière de cet article. 

Établissez votre stratégie de mécénat

Comme pour tout lancement de produit, devenir mécène ne se fait pas par hasard mais parce qu’un besoin et des motivations ont été relevées. Interrogez-vous sur les raisons qui vous poussent à devenir mécène. Vous pouvez pour cela convier votre équipe et faire un brainstorming. En effet, impliquer vos collaborateurs dès le début est primordial pour devenir mécène. 

Mettre le doigt sur la ou les cause(s) que vous souhaitez soutenir est une étape indispensable pour mettre en place votre stratégie de mécénat de la bonne façon. Celles-ci peuvent être multiples et même transversales. Egalité homme-femme, lutte contre la pauvreté, accès à l’éducation ou encore soutien à la recherche médicale : elles dépendent avant tout de votre entreprise, ses valeurs ou son implication à l’international. 

Identifiez les structures que vous souhaitez soutenir

A ce stade, vous allez devoir passer à l’étape suivante pour devenir mécène. Cette phase pourrait être appelée prospection : il s’agit de trouver les porteurs de projet qui correspondent aux valeurs que vous voulez défendre et promouvoir. Et oui, devenir mécène n’est pas toujours de tout repos ! Mais, promis, c’est également une aventure passionnante.

A ce moment-là, vous allez devoir faire jouer votre réseau et faire preuve de beaucoup de curiosité. Là encore, n’hésitez pas à faire appel à vos collaborateurs : ils pourraient être de très bons alliés ! Une autre solution est de passer un appel à projets auquel répondront les structures et associations. Bien sûr, avant d’aller plus loin avec un possible partenaire, il faudra vous assurer qu’il remplit bien les critères d’éligibilité du mécénat. 

Construisez la relation avec votre porteur de projet

En premier lieu, vous devez savoir qu’il existe plusieurs formes de mécénat. Vous pouvez en effet choisir d’investir en compétences, en nature ou de façon financière. A vous de choisir selon vos capacités, vos objectifs et les besoins du projet. Une convention de mécénat viendra formaliser les modalités de cet accord. Elle n’est pas obligatoire mais fortement conseillée pour encadrer la relation avec votre partenaire. 

Tout au long du projet, la confiance est de mise entre les partenaires. Pour cela, une bonne communication doit bien sûr être mise en place. Des rapports réguliers seront utiles pour que les actions soient transparentes : à vous et votre porteur de projet de trouver leur rythme idéal ! Pour finir, sachez que le montant des dons que vous aurez alloué au(x) projet(s) que vous aurez soutenu pourra être défiscalisé. Pensez à effectuer la démarche auprès des impôts !  

En résumé, posez-vous les bonnes questions, agissez avec bienveillance et considérez vos collaborateurs et relations comme les véritables alliés qu’il sont. La problématique “par où commencer pour devenir mécène ?” deviendra claire comme de l’eau de roche ! 

dav

Camille Rosa

Rédactrice Web SEO

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *